ADC

radio

STATION DEBOUT est une radio de la Cie Greffe et de l’ADC.

Les émissions sont enregistrées en public sur le plateau de l’ADC : elles sont ensuite disponibles sur le media indépendant genevois Radio Vostok et sur la web radio française artistique *DUUU, partenaires actifs du projet.

Diffusion Radio Vostok

Dans Quartier Libre, à 19h, les dimanches qui suivent l’émission

En 2019, lors de chaque émission, la dramaturge Michèle Pralong accueille deux personnes de disciplines différentes pour réfléchir aux temporalités et disruptions qui s’appliquent à nos existences aujourd’hui, et instituent de nouveaux styles de vie. Une heure de bâtons rompus. En gardant l’oeil sur l’art et la création, tant du point de vue de la production que de la réception. Que nous fait le temps ?

STATION DEBOUT est conçu en articulation avec le Journal de l’ADC, renouvelé dans sa forme et son fond dès 2019.

Soyez les bienvenus pour les enregistrements en public des émissions.


Concept : Cindy Van Acker
Programme : Michèle Pralong, Cindy Van Acker, Anne Davier
Son : Denis Rollet
Scénographie : Victor Roy
Une coproduction de la compagnie Greffe et de l’ADC
Radios partenaires : Radio Vostok // *DUUU


LES RADIOS

*DUUU est une radio sur internet montée en 2012 par 4 artistes.
 *DUUU est une plate-forme de rencontres et de discussions s’appuyant sur un panel d’émissions. *DUUU est une partition. C’est la traduction du mot RADIO en code Parsons.

Radio Vostok est un média indépendant genevois qui produit des contenus culturels et informatifs par le biais d’une webradio et d’un site internet. Située à Genève elle dispose d’un studio multimedia aux Acacias et d’un mini-bus en cours d’équipement pour ses opérations extérieures. 
Les contenus de Radio Vostok sont destinés au public du bassin genevois. L’ensemble du programme radio et des contenus sont accessibles librement via internet au niveau mondial. Avec près de 30 collaborateurs bénévoles, Radio Vostok est un média alternatif en pleine expansion. Elle propose des contenus de qualité, pour un large public, dans le but de promouvoir les actualités locales et la diversité culturelle.

LES ÉMISSIONS DE LA SAISON 19—20

6 émissions par saison
salle des Eaux-Vives 
19h, entrée libre (60′)

Thème 2019-2020 – ACCÉLÉRATIONS

lu 11.11.19  — en dialogue avec Laurence Wagner et Stéphane Bouquet
Curatrice et auteure, Laurence Wagner a notamment été programmatrice du Théâtre de l’Usine à Genève : elle va programmer les trois prochaines éditions du Festival Belluard à Fribourg. Essentiellement poète et traducteur, Stéphane Bouquet est aussi danseur, scénariste, critique de cinéma et enseignant. Il intervient régulièrement à La Manufacture, Haute école des arts de la scène à Lausanne.

lu 25.11.19 — en dialogue avec Jeremy Narby et Barbara Métais-Chastanier
Lors de son doctorat en anthropologie à l’Université de Stanford, Jeremy Narby a passé deux ans avec les Asháninka dans la forêt amazonienne péruvienne. Depuis 1989, il travaille sur mandat pour l’ONG suisse Nouvelle Planète, à la défense des peuples indigènes. Autrice et dramaturge, Barbara Métais- Chastanier est aussi enseignante-chercheuse et artiste associée à l’empreinte – Scène nationale de Brive-Tulle.

lu 02.12.19 — en dialogue avec Loïc Touzé et Marco Motta
Danseur et chorégraphe, Loïc Touzé crée des pièces de danse, réalise des films, invente avec d’autres artistes des objets protéiformes. Il travaille depuis 2010 avec l’artiste et chercheur Mathieu Bouvier autour de la notion de Figure(s) (www.pourunatlasdes gures.net). Docteur en anthropologie, Marco Motta est actuellement postdoctorant à l’Université de Johns Hopkins à Baltimore. Il vient de publier Esprits fragiles. Réparer les liens ordinaires à Zanzibar, sur le compagnonnage difficile entre les esprits et les habitants de quartiers défavorisés.

lu 17.02.20 — en dialogue avec Hortense Archambault et La Ribot
Spécialiste des arts de la scène, Hortense Archambault a codirigé le Festival d’Avignon avec Vincent Baudriller de 2004 à 2013, avant de prendre la direction de la Maison de la Culture de Seine-Saint- Denis (MC93). Elle conçoit le théâtre comme lieu de rencontre par excellence. Danseuse, chorégraphe, réalisatrice et artiste visuelle, La Ribot part du corps, du mouvement, de la danse pour occuper toutes les pratiques, utiliser tous les matériaux, tous les formats, avec des professionnels ou des amateurs. Elle développe notamment depuis plus de vingt ans une série de soli nommés Pièces distinguées.

lu 09.03.20 — en dialogue avec Myriam Gourfink et Robert Cantarella
Très engagée dans la réinvention constante du corps et du mouvement, Myriam Gourfink est danseuse, chorégraphe, chercheuse et curatrice. Son travail, inspiré de la pratique du yoga et du système de notation du mouvement de Laban, opère des fusions profondes entre techniques somatiques et dispositifs technologiques. Pédagogue, metteur en scène et comédien, Robert Cantarella explore le multiple des écritures scéniques. Il a notamment dirigé le Centre dramatique National de Dijon, fondé le Festival Frictions en mai et codirigé le CENTQUATRE à Paris. Il est actuellement responsable de la lière Master Théâtre de la Manufacture – Haute Ecole des arts de la scène de Suisse romande.

lu 06.04.20 — en dialogue avec Anna Barseghian, Stefan Kristensen et Joanne Clavel
Architecte de formation, Anna Barseghian est aussi curatrice et artiste. Stefan Kristensen est philosophe, actuellement professeur d’esthétique et théorie de l’art à l’Université de Strasbourg. Ensemble, ils ont fondé à Genève la très active association Utopiana: dernier événement, 1000 Ecologies, qui examinait l’élargissement spectaculaire du champ d’action de l’écologie. Docteure en sciences, formée en danse à Paris 8 et plus largement aux humanités, Joanne Clavel questionne à travers le champ chorégraphique les pratiques artistiques développant des devenirs écologiques.

 


LES EMISSIONS DE LA DERNIERE SAISON 18—19

Trois émissions en 2018, à l’enseigne du corps:

–  15 octobre : Georges Vigarello. Philosophe et historien français, Georges Vigarello a notamment étudié l’histoire de la beauté, l’histoire de la virilité, l’histoire de la perception de soi, et plus récemment l’histoire des émotions. Il a co-dirigé avec Alain Corbin et Jean-Jacques Courtine la somme intitulée Histoire du corps, paru en trois volumes au Seuil.
Réécoutez l’émission en podcast

–  12 novembre : Enrico Pitozzi. Chercheur en études théâtrales, Enrico Pitozzi est italien. Il travaille au croisement de disciplines telles que la neurophysiologie, la philosophie, la danse, les arts plastiques et la musique. En 2015, il a publié Magnetica. La Composition chorégraphique de Cindy Van Acker aux Editions Quodlibet.
Réécoutez l’émission en podcast

–  10 décembre : Christine Roquet. Docteure en esthétique, sciences et technologies des arts, Christine Roquet pratique une approche systémique du geste expressif, et s’intéresse notamment aux dimensions somatiques du mouvement. Dernière publication : “La lecture du geste, un outil pour la recherche en danse”, dans la Revue Cena.
Réécoutez l’émission en podcast

 

Trois émissions en 2019, thématique des oreilles:

–  14 janvierMatthieu Saladin. Artiste et théoricien du son, il est maître de conférences en arts plastiques à l’université Paris 8. Il est notamment directeur de rédaction de la revue de recherche TACET, Sound in the Arts.


–  4 mars : Sophie Klimis. Professeure de philosophie aux Facultés Universitaires Saint-Louis de Bruxelles, elle coordonne les activités d’une plateforme interdisciplinaire de recherche sur les arts du spectacle vivant en interaction avec les praticiens du théâtre et de la danse.
Réécoutez l’émission en podcast

–  1er avril : Elena Biserna. Chercheuse et curatrice indépendante, sa recherche porte sur l’écoute, les arts sonores et les pratiques contextuelles liées aux dynamiques urbaines.